Piment & Cie

Les plats pimentés s'accompagnent d'un bon verre de Bordeaux

Les accords mets et vins font partie intégrale du patrimoine gastronomique français. Un savoir-faire, mais aussi de l’art que peu de personnes déroger aux règles. Pour les plats pimentés, qu’ils soient typiques ou classiques, les accompagner avec un verre de Bordeaux est l’idéal, mais pour cela, il faut savoir choisir son vin.


L’accord vin et les entrées pimentées

Les entrées exotiques, mais aussi classiques s’accordent parfaitement aux vins de Sauternes, mais aussi quelques vins de Bordeaux, dont des mets comme les sushis pimentés au wasabi, ou le kemchi, un plat d’origine coréen, composés de légumes fermentés au piment. Pour les tomates farcies, le choix du vin dépend de la viande, mais aussi à la puissance des épices. Pour les farces très épicées ou pimentées, vaut mieux opter pour les vins de Bordeaux, dont Saint-Emilion, Haut-Médoc ou Pomerol. Ceci n’est juste qu'une suggestion, pas une obligation pour savoir apprécier les subtilités des vins et des entrées épicées.


Les vins de bordeaux et plats pimentés

Tout d’abord avec les volailles, on doit prendre en compte plusieurs paramètres avant de choisir le vin. Ainsi, le gout et la texture des volailles diffèrent qu’ils soient une poularde, une dinde ou une oie. De même pour la mode de cuisson, ainsi que les épices à utiliser. En ce qui concerne les volailles pimentées, les grands classiques bordelais feront l’affaire. En ce qui concerne le foie gras au piment, un vin rouge de Bordeaux riche en tannin est l’idéal, dont Haut Médoc et Médoc de 5 à 8 ans d’âge. Sans oublier les plats régionaux qui utilisent du piment, dont l’Axoa de veau au piment d’Espelette, ainsi que d’autres recettes basques utilisant ce genre de piment peuvent se marier parfaitement avec les vins de Bordeaux supérieur. Bref, pour découvrir la sélection des meilleurs vins de Bordeaux de qualité supérieure, les Grands Crus classés et les vins de domaines bordelais, il suffit de les chercher sur le bon site.

Laissez votre commentaire à propos de cet article